Articles

Les grandes entreprises se lancent dans l’économie circulaire

Le monde n’est pas complètement perdu, que du contraire. Lauren Phipps de GreenBiz Group, analyste en économie circulaire, décrit dans un article posté sur le site internet de l’organisation quelques tendances constatées en 2018 nous permettant de garder espoir.

Phipps a constaté trois grandes tendances principales. La première a trait à la pollution mondiale en matière de plastique. En 2018, cette problématique a non seulement été portée à l’agenda de grandes entreprises, mais celles-ci se sont également engagées à entreprendre des actions concrètes. Tout a débuté avec une prise de conscience au niveau mondial que le problème du plastique à usage unique était bien réel et a débouché, en novembre, à une vision commune partagée par plus de 275 fabricants, revendeurs, entreprises de recyclage, pouvoirs publics et ONG, dans le but de s’attaquer à la pollution engendrée par le plastique.

Une deuxième tendance, également applaudie par Phipps, est la réaffectation des vêtements. Une disposition qui s’est imposée de manière extrêmement rapide. Les marques de vêtements se démarquent déjà en donnant une deuxième vie à leurs vêtements usagés, en les proposant à la vente sur certaines plateformes en ligne. Au niveau mondial, le marché de la vente des vêtements de seconde main est estimé à 20 milliards de dollars, un montant qui pourrait augmenter annuellement de 15% durant les cinq prochaines années.

Phipps constate une troisième évolution positive au niveau des actions dans le but de prolonger la vie des produits, malgré le fait que les entreprises ont tout intérêt à vendre toujours plus de nouvelles marchandises. Un exemple en est la vente de pièces détachées organisée par Motorola, dans le but de permettre la réparation des articles électroniques. Vous pouvez consulter l’analyse complète de Lauren Phipps en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.greenbiz.com/article/these-3-big-circular-economy-stories-2018-offer-hope-2019.

TRANSMOOVE : solutions durables pour entreprises en mouvement

Déménager, s’installer, transformer et gérer le mobilier d’une entreprise : tout cela est possible en adoptant des principes d’économie circulaire et de durabilité.

TRANSMOOVE, l’une des 3 entités de PMC Holding, maison mère de Nnof, propose aux entreprises des solutions sur mesure dans le cadre d’un déménagement ou de transformations du lieu de travail. Soucieuse de répondre à une conscientisation toujours plus grande, elle a mis au point des techniques et des services performants en termes de circularité et de durabilité.

Déménagement et emménagement ne riment plus avec gaspillage mais plutôt avec recyclage. Car même lorsqu’on change d’environnement de travail, il est possible de réutiliser matériaux et mobiliers existants. TRANSMOOVE démonte le vieux mobilier et utilise les composants (plaque de bois, frames/structures métalliques, armoires, parois…) pour la réalisation de nouveaux meubles.

80% des travaux de transformation se font en interne et l’entreprise collabore avec des partenaires locaux, principalement dans l’économie sociale. Et grâce au certificat LCA délivré, le client sait exactement la quantité de CO2 évitée et l’énergie épargnée.