Articles

Le désordre rend malade

Vous êtes une personne très stressée ? La cause se trouve peut-être dans votre bureau ou dans votre environnement de travail. Une étude réalisée par l’Université de Californie (UCLA) démontre un lien entre un milieu de vie désordonné et la présence d’un niveau élevé de cortisol, l’hormone du stress. Chez les femmes, le lien est remarquablement plus important que chez les hommes, ce qui explique peut-être le fait qu’elles sont beaucoup plus rapidement agacées par le désordre.

Lorsque notre corps est confronté au stress, il produit du cortisol. Cette hormone n’est pas produite par hasard, étant donné qu’elle possède une fonction bien particulière qui permet d’augmenter notre capacité de réaction. Elle vient en aide à l’humain afin qu’il réagisse, ou prenne rapidement la fuite, en cas de situation dangereuse stressante, ce qui a sans aucun doute déjà permis de sauver de très nombreuses vies humaines.

De nos jours, l’incidence de l’amplification de la réaction provoquée par le cortisol est devenue moins importante, mais elle continue tout de même à exercer une influence sur notre corps, à savoir l’augmentation de la pression sanguine ainsi que la pression exercée sur nos muscles, qui peut, par conséquent, créer des troubles physiques.

L’Université de Californie a basé ses conclusions sur l’observation de 32 familles dans leur environnement d’habitat, mais les résultats sont sans aucun doute également applicables à un environnement professionnel. Lorsqu’une personne ne trouve pas immédiatement un document, elle engendre du stress. Si, à ce moment-là, quelqu’un s’exclame, “ça me tape sur les nerfs”, et bien il a probablement raison.

Un environnement désordonné n’est pas agréable à regarder et n’est donc pas non plus favorable aux personnes.

Le Belge cloué à son bureau

Durant la pause de midi, les salariés belges sont cloués à leur bureau. Plus d’un employé sur trois reste derrière son bureau durant sa pause déjeuner afin de surfer sur internet ou sur les réseaux sociaux. Un salarié sur sept continue à travailler.

Même les personnes marquant une pause ne prennent pas suffisamment de temps pour manger en toute quiétude. 64% d’entre eux quittent leur bureau durant à peine une demi-heure et une personne sur quatre est de retour dans le quart d’heure.

Les résultats ressortent d’une enquête de la compagnie d’assurances NN qui a interrogé 1.061 Belges actifs à cet effet.

L’assureur attire immédiatement notre attention sur les conséquences de cet acte, à savoir que notre cerveau n’est jamais en repos, ce qui engendre que deux personnes interrogées sur trois reconnaissent avoir des passages à vide en fin de journée.

Propreté et productivité font bon ménage au bureau

La productivité peut-elle découler d’un simple coup de balai ? La réponse serait « oui » ! Car les employés sont de plus en plus préoccupés par l’hygiène de leur poste de travail, trop souvent délaissée par leur entreprise, selon eux.

Selon une étude du Center for Economics and business Research, les claviers d’ordinateurs contiendraient 400 fois plus de bactéries que la cuvette des WC. Idem pour la souris, celle des hommes étant 40% plus sale que celle des femmes. Résultat : des arrêts maladie à répétition et donc un impact sur la productivité ! 

C’est d’autant plus vrai aujourd’hui que nombre d’entreprises ont mis en place des postes de travail partagés. D’où une préoccupation de plus en plus grande des employés à la propreté de leur bureau et de l’environnement de travail en général.

La solution ? Motiver chacun à garder les locaux et bureaux propres mais aussi, pour l’employeur, choisir des matériaux non plus seulement pour leur esthétique mais pour leur facilité de nettoyage. Les agents de nettoyage seront plus efficaces, les bureaux plus propres, les salariés plus motivés à adopter des comportements sains. Et pour tout cela Nnof Care peut vous aider…

NNOFCARE pour un espace de travail idéal

Optimiser un bureau ou un espace de travail contribue à l’efficacité et au bien-être des employés. Nnof a poussé la réflexion en créant un nouveau service : Nnof Care.

En partenariat avec l’Antwerp Management School, Nnof a rassemblé toutes les compétences nécessaires afin de mieux penser et élaborer les espaces de travail. Toujours en fonction des aspirations et des situations vécues par les entreprises. Grâce à Nnof Care, les espaces de travail seront plus performants et agréables, accueillants et épanouissants. Ils deviennent de vrais outils stratégiques au service de l’employé et de l’entreprise.

Quand votre bureau révèle votre personnalité…

« Dis-moi comment ton bureau est rangé, je te dirai qui tu es. » Des chercheurs, en Europe et aux Etats-Unis, ont analysé à quel point l’agencement d’un bureau pouvait être révélateur de l’état d’esprit, et de caractère, de celui ou celle qui y travaille. Résumé !

> Un bureau qui déborde : disons plutôt un ordre qui n’appartient qu’à vous. Dossiers dans tous les sens, Post-it® partout… Ca signifie ? Que vous avez clairement du mal à jeter et que vous ressentez un profond besoin de tout contrôler.

> Un bureau dépouillé : pas d’objets perso, aucune photo ni plante verte, juste le strict nécessaire pour bosser. Ca signifie ? Vous devez être froid et distant. Mais aussi sans doute précis et organisé.

> Un bureau avec un touche d’humour : un ballon de basket dans un coin, un sachet de gommes nounours à côté d’un mug à l’effigie de Batman… Ca signifie ? Vous avez un profil de « rebelle », vous aimez casser les codes. Voilà qui peut révéler une vraie créativité doublée d’une spontanéité innovante.

> Un bureau archives : sur votre bureau trône le menu du dernier lunch avec les collègues, le résumé de la réunion d’il y a 6 mois, l’invitation au team-building d’il y a 3 ans… Ca signifie ? Vous êtes le musée de l’entreprise. Solidaire, chaleureux, apprécié de vos collègues, vous manquez parfois de discrétion…