Articles

Les entreprises quittent Bxl

Moins cher, moins d’embouteillages… Certaines raisons poussent de plus en plus de sociétés à s’installer en dehors de la capitale.

Le chiffre est interpelant : selon la Chambre du Commerce de Bruxelles, entre 2011 et 2016, près de 13.800 entreprises et indépendants (dont près de 7.000 sociétés) ont quitté Bruxelles. Beaucoup s’en vont en périphérie pour des raisons de coût, de fiscalité ou encore de mobilité. Vous comptez aussi changer d’air ? Faites-le de façon durable et circulaire

Bruxelles se fait remarquer !

La Région Bruxelles-Capitale croit en l’économie circulaire. Son Programme Régional en la matière, le PREC, et son appel à projets Be Circular Entreprises ont été distingués aux Eurocities Awards 2017, ce 17 novembre à Ljubljana.

Pour redynamiser l’économie, Bruxelles mise sur l’environnement comme domaine porteur d’emplois, en lien avec le développement d’un programme régional en économie circulaire, le PREC, doté de 12,8 millions d’euros. Objectifs ? Transformer les objectifs environnementaux en opportunités économiques, ancrer l’économie à Bruxelles pour produire localement, réduire les déplacements, optimiser l’utilisation du territoire, créer de la valeur ajoutée pour les Bruxellois et de l’emploi. Les 111 mesures du programme ont séduit le jury des Eurocities Award puisque le PREC figurait parmi les 3 finalistes de l’édition 2017.

L’appel à projets Be Circular Entreprises de la Région a lui remporté l’Award dans la catégorie Innovation. Les entreprises, indépendants, ASBL… peuvent obtenir à travers Be Circular un soutien financier jusqu’à 80.000€, de l’aide de la part des services de support et voir leur projet mis à l’honneur. Les lauréats 2017 seront bientôt connus. Et si vous posiez votre candidature l’an prochain ?

Ca circule entre Bruxelles, Paris et Montréal

Il y a toujours plus dans 3 (gros) cerveaux que dans un seul, y compris en matière d’économie circulaire.

A l’initiative de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire au Québec, un réseau a été créé entre Montréal, Bruxelles et Paris, afin d’accompagner et soutenir les villes dans le déploiement de l’économie circulaire. Objectif : partager l’expertise des chercheurs et des acteurs de l’économie circulaire des 3 pays. Car l’innovation profite à tous.