ISO and Emas-certified

#wedidit : ISO9001:2015, as well as our environmental programs achieved : EMAS and ISO 14001. A tough job is done. But very rewarding after all !#proudteam #circulareconomy

Les entreprises quittent Bxl

Moins cher, moins d’embouteillages… Certaines raisons poussent de plus en plus de sociétés à s’installer en dehors de la capitale.

Le chiffre est interpelant : selon la Chambre du Commerce de Bruxelles, entre 2011 et 2016, près de 13.800 entreprises et indépendants (dont près de 7.000 sociétés) ont quitté Bruxelles. Beaucoup s’en vont en périphérie pour des raisons de coût, de fiscalité ou encore de mobilité. Vous comptez aussi changer d’air ? Faites-le de façon durable et circulaire

Adopter l’office branding

Quand aménager le lieu de travail rime avec sens et identité. C’est l’objectif de l’office branding.

Faire en sorte que vos bureaux deviennent votre vitrine, c’est la philosophie de l’office branding. Chaque entreprise a ses valeurs et sa culture, qu’elle peut exprimer dans une décoration, un aménagement, qui lui sont propres et bien pensés et qui font sens. Il existe plein d’astuces pour optimiser un espace : choix de couleurs, citations motivantes sur les murs, environnement dynamique … Un bureau revêtant une réelle identité visuelle, en adéquation avec la marque, est toujours plus inspirant. Et si durabilité et économie circulaire sont les maîtres-mots de votre entreprise, commencez par employer du mobilier recyclé !

ECOCIR AWARDS 2019

À tous ceux qui se sentent une âme d’acteur de l’économie circulaire, il est temps de penser à déposer son dossier.

Initiative organisée par la « European Platform of Circular Economy », les ECOCIR Awards visent à récompenser l’engagement de tous ceux qui s’investissent en matière d’économie circulaire. Entièrement gratuit, le concours est ouvert par secteurs : école, commune, entreprise… Il suffit de remplir le formulaire d’intention de participation disponible sur le site et de déposer le dossier de présentation au plus tard le 1er février 2019 via info@ecocir.be.

L’acoustique, élément clé d’un bon environnement de travail

La pollution sonore existe au bureau et elle est plutôt désagréable, voire handicapante. Voici quelques conseils pour le confort de vos oreilles et de votre esprit.

C’est prouvé : l’environnement de travail est déterminant dans le bien-être et la santé de tous. Optimiser l’acoustique est l’un des points essentiels pour garantir un lieu professionnel sain. Fatigue, stress, troubles auditifs sont autant de maux consécutifs à un mauvais environnement sonore au travail. Il est vrai que le bruit y est omniprésent : ordinateur, téléphone, photocopieuse, conversations… Pour le réduire, vous pouvez…

  1. Installer des cloisons acoustiques : essentiel pour ceux qui travaillent en open space. Il existe également des meubles et des parois absorbants le bruit.
  2. Adopter des règles de savoir-vivre : baisser le ton, aller ailleurs pour un entretien téléphonique… Le mieux est d’établir des zones silencieuses de concentration, des zones de collaboration et des espaces dévolus aux réunions.
  1. Opter pour un masquage sonore : une technique qui permet la diffusion homogène d’un son neutre et doux tout en atténuant les bruits d’ambiance. De quoi se placer dans une bulle de protection.

Envie de conseils et d’idées pour aménager un cadre de travail idéal ? NNOFCARE étudie toutes les possibilités afin de trouver ce qui convient le mieux à votre entreprise.

TRANSMOOVE : solutions durables pour entreprises en mouvement

Déménager, s’installer, transformer et gérer le mobilier d’une entreprise : tout cela est possible en adoptant des principes d’économie circulaire et de durabilité.

TRANSMOOVE, l’une des 3 entités de PMC Holding, maison mère de Nnof, propose aux entreprises des solutions sur mesure dans le cadre d’un déménagement ou de transformations du lieu de travail. Soucieuse de répondre à une conscientisation toujours plus grande, elle a mis au point des techniques et des services performants en termes de circularité et de durabilité.

Déménagement et emménagement ne riment plus avec gaspillage mais plutôt avec recyclage. Car même lorsqu’on change d’environnement de travail, il est possible de réutiliser matériaux et mobiliers existants. TRANSMOOVE démonte le vieux mobilier et utilise les composants (plaque de bois, frames/structures métalliques, armoires, parois…) pour la réalisation de nouveaux meubles.

80% des travaux de transformation se font en interne et l’entreprise collabore avec des partenaires locaux, principalement dans l’économie sociale. Et grâce au certificat LCA délivré, le client sait exactement la quantité de CO2 évitée et l’énergie épargnée.

Des banques se mettent au diapason de l’économie circulaire

Certaines banques se posent désormais en tant qu’intermédiaires de l’économie circulaire. Pour le bien des entreprises et des investisseurs.

L’économie circulaire devient un secteur de l’économie incontournable. C’est pourquoi de plus en plus de banques se posent la (juste) question : comment faire en sorte que les investissements à risque dans les activités circulaires soient financés ? Mais aussi, comment faire en sorte que les entreprises soient plus nombreuses à se tourner vers ce type d’économie ?

Toutefois, financer un projet d’économie circulaire reste encore hasardeux pour beaucoup d’institutions bancaires. Même si une véritable prise de conscience quant au bénéfice à encourager une économie juste et solidaire, respectueuse de l’environnement, fait son chemin. D’autant que les plateformes de crowdfunding et le secteur des FinTech se montrent efficaces à cet égard. Les institutions bancaires se doivent donc de prendre le train en marche, notamment en augmentant leur expertise technique : évaluer le niveau de circularité d’un produit, son espérance de vie, sa valeur, ses possibilités de rentabilité à long terme…

Un exemple ? BNP Paribas Fortis a mis en place un centre de compétence, le « Sustainable Desk », consacré à l’économie circulaire afin d’évaluer les risques différemment. Une expertise déployée ensuite au service d’autres entreprises, pour susciter de nouveaux projets et des synergies dynamiques.

3 idées circulaires à mettre en place au boulot

Tous les gestes, même les plus petits, comptent pour la promotion de l’économie circulaire. Des initiatives simples sont même très faciles à mettre en place au boulot.

> Un réfrigérateur anti-gaspillage
Avec l’accord de la direction, pourquoi ne pas installer un réfrigérateur pour réduire le gaspillage alimentaire dans l’entreprise. Entrées, plats et desserts invendus le midi dans le restaurant ou la cantine pourraient bénéficier aux salariés qui le désirent. Les plats qui ne trouveraient pas preneur serait alors distribué à des associations pour sans-abris.

> Un vide-grenier entre collègues
La tendance est au vintage et à la récup’. Deux à trois fois par an, organisez un vide-grenier au boulot. Peut-être flasherez-vous sur la table de travail ou la chaise de salon de votre collègue ? L’occasion également d’aller à la chasse aux trouvailles : vélo d’enfant, électroménager, bouquins, vêtements… et d’ajouter un peu de convivialité entre collègues. Quant au mobilier de bureau de l’entreprise, faites appel à Nnof pour lui donner une nouvelle jeunesse !

> Un Repair café au bureau
Il y a sans doute parmi vos collègues des férus de couture, de bricolage, d’électronique, de jardinage… Quant à vous, votre dada c’est la cuisine. Organisez un échange de bons procédés pour renforcer les liens : votre grille-pain remis en état contre une quiche au saumon ! Réparer, échanger, partager… Que du plaisir !

Nnof : 3 entités, 3 services, une offre intégrée

Créer, réaliser et gérer votre environnement de travail, c’est ce que Nnof, Transmoove et Nnofcare vous proposent grâce à leur offre intégrée unique. Et si vous y pensiez pendant vos vacances ?

Le lieu de travail idéal et durable existe !

Les architectes d’intérieur de Nnof le créent selon vos besoins et en réutilisant au maximum votre ancien matériel, vos anciens meubles car l’économie circulaire fait partie de leur ADN.

Transmoove veillera au relooking de vos installations, à votre éventuel déménagement et à tout l’aménagement dans les moindres détails.

Quant à NnofCare, elle monitorera au fil du temps votre nouvel environnement de travail pour anticiper les changements et assurer les services d’entretien préventifs et correctifs.

Et parce que quelques images valent toujours mieux qu’un long discours, visionnez donc ce petit film…

Design biophilique : un bureau 100% nature, ou presque

La biophilie fait la part belle au végétal mais aussi à l’eau, l’air ou la lumière sur notre lieu de travail.

Le design biophilique a pour but de créer des bâtiments inspirés de la nature et visant à nous connecter avec elle dans nos espaces de travail. Plusieurs études ont en effet prouvé l’accroissement de la productivité de 15 % dans les bureaux où l’ont trouve des plantes vertes !

Pour mettre le design biophilique, il est essentiel de tenir compte de :

  1. La lumière : avec l’installation de puits de lumière naturelle dans chaque espace, l’ouverture de larges baies avec vue, si possible sur la nature ;
  2.  L’air : en recherchant une qualité de l’air optimale, grâce à un système de ventilation adéquat. La présence de plantes vertes spécifiques peut également améliorer la qualité de l’air.
  3. L’eau : des points d’eau empêchent un air trop sec et renforcent la sensation de bien-être.

Outre l’intégration de ces éléments, la décoration des espaces va dans le même sens : salles de réunion agrémentées d’un jardin, trompe-l’œil à l’image de paysages, allées de gravier aux airs de jardin japonais, utilisation de couleurs naturelles comme le vert, le bleu, le brun…

Le centre de recherche Human Spaces a publié une étude sur l’incidence du design biophillique sur l’environnement de travail. Elle établit clairement le lien entre le bien-être, la productivité, la vitesse d’apprentissage et leur corrélation avec l’intégration d’éléments naturels.