La hausse des prix de l’énergie et la pénurie de matières premières engendrent de la panique, mais encouragent aussi la recherche d’alternatives.

D’après un article du Trends, l’actuelle pénurie favorise l’économie circulaire. Les entreprises vont toujours plus loin pour trouver des moyens de durabiliser leurs méthodes de travail.

Elles veulent réduire leur dépendance aux combustibles fossiles, investissent dans l’électrification de leur parc de véhicules et mettent tout en œuvre pour prolonger la durée de vie des matières premières. Grosso modo en revoyant la conception de leurs produits pour qu’ils puissent être réutilisés.

Tom Kuppens, économise de l’environnement à l’UHasselt, y voit un parallèle avec le Covid-19, qui a marqué un tournant dans le télétravail. « Il peut arriver la même chose avec cette quête d’alternatives circulaires », indique-t-il.