Un vélo de seconde main ? Une vieille bécane rouillée dont personne ne veut ? Détrompez-vous ! Les vélos d’Erts Cycles sont durables et tendance.

De Kringwinkel reçoit des centaines de vieux vélos chaque mois. Malheureusement, ils ne sont pas tous capables de vivre une seconde vie. Il arrive qu’ils nécessitent certaines pièces détachées que l’on ne trouve plus sur le marché ou qu’ils ne soient plus totalement réparables. Mais c’est là qu’Erts Cycles entre en scène.

L’enseigne des deux jeunes Anversois récupère les cadres toujours en état de marche. Ils les sablent, leur donnent une petite couche de peinture et les modifient pour leur permettre d’accueillir des pièces détachées modernes. Le résultat : des vélos tendance et minimalistes. Le recyclage du cadre réduit de 25 % l’empreinte écologique d’un vélo. Et la démarche d’Erts Cycles s’inscrit parfaitement dans cette volonté de respecter la matière première.