10.000 à 20.000 en Belgique, deux millions à l’échelle de l’Europe. L’économie circulaire est devenue un beau pourvoyeur d’emplois.

C’est une étude de l’Union européenne qui l’affirme : l’économie circulaire offre un potentiel énorme en matière d’emploi. D’ici 2030, la Suède a estimé à 100.000 le nombre de jobs offerts par cette nouvelle façon de concevoir les produits, de les produire et de les commercialiser. Ils seraient 200.000 au Royaume-Unis, 83.000 aux Pays-Bas. A l’échelle de l’Union, on annonce 2 millions d’emplois !

Et en Belgique ? Agoria, la fédération de l’industrie technologique, s’est penchée sur la question. Selon elle, 10.000 à 20.000 emplois seront créés dans l’industrie et la technologie belges grâce à l’économie circulaire. Il s’agit de plancher sur des produits innovants, offrant une durée de vie plus longue, et susceptibles de séduire une clientèle conscientisée. Car qui dit recyclage et économie circulaire met en avant l’aspect local. De quoi redonner un nouvel élan au marché belge.

En décembre dernier, le gouvernement bruxellois a annoncé dégager 1,5 million d’euros pour  soutenir 41 projets actifs dans l’économie circulaire via l’appel à projet « be circular ». Une initiative qui sera normalement reconduite et… porteuse d’emploi.