Mentionner la durée de vie d’un produit sur son étiquette influence clairement l’acte d’achat selon une étude du CESE, le Comité économique et social européen.

« Les effets de l’affichage de la durée d’utilisation des produits sur les consommateurs. » Voilà un intitulé qui en dit long ! C’est celui d’une étude menée par le Comité économique et social européen (CESE). Sa conclusion : la mention de la durée de vie d’un objet sur son étiquette a une influence sur les décisions d’achat.

Environ 3.000 personnes ont été interrogées en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Espagne et en République tchèque. Parmi les chiffres à retenir : il y aurait 56 % de ventes en plus pour les produits à longue durée de vie si la durabilité du produit est clairement indiquée sur l’étiquette. Valises, imprimantes, lave-vaisselle… Les Européens désirent des objets davantage résistants. 80 % des participants (81,8 % des Belges) estiment en outre que les producteurs ont une responsabilité majeure par rapport à la durée de vie des produits.

Pas de doute, les Européens condamnent clairement l’obsolescence programmée et préconisent des produits garantis plus durables. 90 % déclarent même être disposés à payer plus cher pour avoir un lave-vaisselle avec une durée de vie supérieure de deux ans, par exemple.